Créer des occasions d’éducation interprofessionnelle à l’étranger

Ce projet s’est attaqué à deux obstacles à la mobilité des étudiants accueillis par des établissements ayant pour obligation de desservir des régions rurales et éloignées : (a) les populations rurales et éloignées ont généralement des niveaux de revenu inférieurs à ceux des étudiants postsecondaires des régions métropolitaines; et (b) ces étudiants n’ont pas l’occasion d’être exposés aux activités typiques de la mondialisation, qui sont une caractéristique de la vie quotidienne dans les grandes villes. Ce projet y est parvenu en créant une occasion d’études de commerce international à l’étranger pour les étudiants à faible revenu, vivant dans des régions rurales et éloignées, dans le but de leur offrir des perspectives commerciales internationales qui n’existent pas chez eux.

Dernières publications

Bulletin d'information

Horizons mondiaux no. 8 – 2024 démarre en trombe

Notre campaign de médias sociaux, deux textes d'opinions, le lancement de notre Carrefour des anciens d’ECM et encore plus|
Opinion

Envoyer un plus grand nombre d’étudiants à l’étranger aidera le Canada à s’adapter à un monde imprévisible

L’imprévisibilité mondiale place le Canada à la fois devant des défis de taille et de nouvelles opportunités.
Post

Voyage de surveillance au Japon