Bessma Momani & Jillian Stirk

“Les chefs d’entreprise, les universités et les gouvernements sont tous en quête des connaissances et des compétences qu’apporte une expérience internationale, un bagage que l’on qualifie parfois de maîtrise interculturelle. Les entreprises souhaitent que leur personnel puisse communiquer, tisser des liens et négocier sur le marché mondial, et le comprendre.”

Dernières publications

Bulletin d'information

Horizons mondiaux 9 – Le futur d’ECM

Post

Une étape importante !!! 10 000 étudiants

Opinion

Une nation commerçante a besoin d’une main-d’œuvre ouverte sur le monde

Les entreprises canadiennes doivent redoubler d’efforts pour rester concurrentielles, pertinentes à l’échelle mondiale et accessibles. Pour ce faire, elles doivent en grande partie avoir accès à un réservoir de talents hors pair.