Mieux mobiliser notre communauté universitaire pour plus de mobilité vers l’étranger

Aplanir les obstacles systémiques afin d’accroître la participation aux expériences de mobilité par le biais de trois axes : 1) L’acquisition de compétences interculturelles chez un groupe de personnes responsables de promouvoir les expériences à l’étranger auprès de collègues et des étudiants; 2) La formation de personnes chargées de faciliter le développement interculturel au sein de l’établissement 3) La mise à jour du programme de gestion du risque à l’étranger, qui comprend des formations ciblées avant le départ et durant l’expérience de mobilité.

Dernières publications

Communiqué de presse

Un programme national de mobilité améliore l’accessibilité des étudiants canadiens du postsecondaire aux expériences d’apprentissage à l’étranger

Opinion

Amyot et Davidson: Expérience internationale recherchée : les études à l’étranger sont bénéfiques pour le Canada

Bulletin d'information

Boîte de réception : Voici Horizons mondiaux.