Faciliter l’accès à l’apprentissage transformateur : reconnaître les obstacles systémiques que les étudiants en sciences humaines doivent contourner pour étudier et travailler à l’étranger

Offrir un apprentissage transformateur par le biais de programmes d’études robustes, de la réconciliation avec les peuples autochtones et du principe de la citoyenneté mondiale, et en faciliter l’accès en cernant et en aplanissant les obstacles à la participation aux expériences de mobilité vers l’étranger auxquels font face les étudiants handicapés, les étudiants autochtones et les étudiants à faible revenu. La démarche collaborative en plusieurs phases comprend un examen des politiques et des processus qui nuisent aux étudiants issus des groupes ciblés, des entrevues et des groupes de discussion afin de repérer les obstacles, une analyse documentaire, le bilan des données existantes et manquantes, ainsi que la mise en place d’une communauté de pratique pour fournir des services d’appui amélioré aux étudiants.

Dernières publications

Opinion

Johnston : Le Canada doit multiplier les expériences à l’étranger pour ses étudiantes et étudiants

Bulletin d'information

Horizons mondiaux : Rentrée des classes

Opinion

Tabatha Bull: L’essor du Canada passe par une jeunesse autochtone ouverte sur le monde