Explorer le soutien pour permettre aux étudiants autochtones et aux étudiants noirs de devenir des leaders mondiaux

Multiplier les programmes d’études axés sur les diasporas noires et africaines et sur les études autochtones afin de favoriser l’inclusion des étudiants membres des communautés marginalisées néo-écossaises Mi’kmaq et d’origine africaine. Ces programmes d’abord offerts sous forme de mineures, seront désormais des majeures, intégreront la pertinence et la valeur des expériences de mobilité pour les étudiants autochtones et noirs afin de seront pris en compte lors de l’élaboration former de futurs chefs de file mondiaux. Des sondages auprès des étudiants, des séances avec des membres de la collectivité, des discussions avec le conseil consultatif sur les affaires autochtones ainsi qu’avec les membres du milieu universitaire et les employés autochtones, noirs et d’origine africaine ont permis de rédiger un rapport final qui sera transmis à tous les membres de l’Université, y compris les hauts dirigeants, au cours de séances sur l’évolution des programmes de mobilité de l’établissement.

Dernières publications

Communiqué de presse

Un programme national de mobilité améliore l’accessibilité des étudiants canadiens du postsecondaire aux expériences d’apprentissage à l’étranger

Opinion

Amyot et Davidson: Expérience internationale recherchée : les études à l’étranger sont bénéfiques pour le Canada

Bulletin d'information

Boîte de réception : Voici Horizons mondiaux.