Explorer le soutien pour permettre aux étudiants autochtones et aux étudiants noirs de devenir des leaders mondiaux

Multiplier les programmes d’études axés sur les diasporas noires et africaines et sur les études autochtones afin de favoriser l’inclusion des étudiants membres des communautés marginalisées néo-écossaises Mi’kmaq et d’origine africaine. Ces programmes d’abord offerts sous forme de mineures, seront désormais des majeures, intégreront la pertinence et la valeur des expériences de mobilité pour les étudiants autochtones et noirs afin de seront pris en compte lors de l’élaboration former de futurs chefs de file mondiaux. Des sondages auprès des étudiants, des séances avec des membres de la collectivité, des discussions avec le conseil consultatif sur les affaires autochtones ainsi qu’avec les membres du milieu universitaire et les employés autochtones, noirs et d’origine africaine ont permis de rédiger un rapport final qui sera transmis à tous les membres de l’Université, y compris les hauts dirigeants, au cours de séances sur l’évolution des programmes de mobilité de l’établissement.

Dernières publications

Bulletin d'information

Horizons mondiaux 9 – Le futur d’ECM

Post

Une étape importante !!! 10 000 étudiants

Opinion

Une nation commerçante a besoin d’une main-d’œuvre ouverte sur le monde

Les entreprises canadiennes doivent redoubler d’efforts pour rester concurrentielles, pertinentes à l’échelle mondiale et accessibles. Pour ce faire, elles doivent en grande partie avoir accès à un réservoir de talents hors pair.