Créer un module pilote d’apprentissage interculturel et d’évaluation pour l’ensemble de l’expérience de mobilité à l’étranger

Rédiger un document de gouvernance précisant la tolérance au risque associée à la mise en œuvre de programmes de mobilité vers l’étranger, et créer un module d’apprentissage interculturel et d’évaluation pour les étudiants qui participent à une expérience de mobilité. Une collaboration avec Aléas a d’abord permis d’établir les fondements d’une politique universitaire en matière de gestion des risques et des crises dans le cadre d’activités à l’étranger. Ensuite, l’Université a élaboré un programme de formation interculturelle qui devra être suivi par tous les étudiants souhaitant participer à une expérience de mobilité vers l’étranger.

Dernières publications

Opinion

Tabatha Bull: L’essor du Canada passe par une jeunesse autochtone ouverte sur le monde

Bulletin d'information

Horizons mondiaux : Le monde s’ouvre à nouveau

Post

Le programme ECM franchit un cap : plus de 1 000 étudiantes et étudiants bénéficient d’expériences internationales