Cadre de collaboration autochtone pour les études à l’étranger de l’ISACF

Sous la direction de notre partenaire autochtone, Musqueam, nous adoptons une approche autochtone de l’établissement de relations et du développement de programmes internationaux. S’appuyant sur une relation existante entre Musqueam et Ngapuhi (Nouvelle-Zélande), notre projet explore la manière dont l’ISP peut soutenir les relations, la culture et le protocole autochtones mondiaux en tant qu’acte de réconciliation. Un objectif du projet pilote du Collège snəw̓eyəɬ leləm̓ Langara a été d’explorer une démarche décolonisatrice de l’éducation à l’étranger, de sorte que les programmes internationaux ne perpétuent pas les idéologies néocoloniales et se concentrent plutôt sur les étudiants, les collectivités et les visions du monde autochtones en augmentant les possibilités de mobilité culturellement pertinentes et culturellement sûres pour les étudiants autochtones.

Dernières publications

Communiqué de presse

Un programme national de mobilité améliore l’accessibilité des étudiants canadiens du postsecondaire aux expériences d’apprentissage à l’étranger

Opinion

Amyot et Davidson: Expérience internationale recherchée : les études à l’étranger sont bénéfiques pour le Canada

Bulletin d'information

Boîte de réception : Voici Horizons mondiaux.