Apprentissage global basé sur la relation avec les terres : liaison des Autochtones dans les programmes de mobilité

Ce projet a donné lieu à un module d’apprentissage international collaboratif en ligne (COIL) codéveloppé par le personnel de Humber et d’Otago Polytechnic pour les étudiants des deux établissements. Par l’intermédiaire d’enseignements autochtones et d’échanges en groupe, les étudiants ont exploré leurs identités multiples et leurs relations avec leurs terres, et ont travaillé en équipe sur un « problème complexe » afin de développer leurs compétences interculturelles et leur réseau professionnel. Le projet a impliqué des étudiants issus de groupes historiquement marginalisés, notamment les populations autochtones, LGBTQIA+ et noires, dans le but de leur offrir une occasion d’apprentissage global à laquelle ils n’auraient peut-être pas eu accès autrement. Des travaux de recherche parallèles examinent si l’apprentissage amélioré utilisant le COIL élimine les obstacles pour les étudiants faisant historiquement partie de groupes sous-représentés dans les programmes internationaux.

Dernières publications

Opinion

Tabatha Bull: L’essor du Canada passe par une jeunesse autochtone ouverte sur le monde

Bulletin d'information

Horizons mondiaux : Le monde s’ouvre à nouveau

Post

Le programme ECM franchit un cap : plus de 1 000 étudiantes et étudiants bénéficient d’expériences internationales