Mme Seren Friskie 

Seren Friskie est une étudiante autochtone d’origine Stó:lo qui fait des études en psychologie au Douglas College de la Thompson Rivers University. Elle occupe différents postes d’adjointe de recherche et entretient plusieurs collaborations, par exemple avec le projet Impacts de l’Université McGill, le comité consultatif de l’initiative Retrouver son entrain de l’Association canadienne pour la santé mentale et le centre de recherche SARAVYC de la University of British Columbia. Mme Friskie fait aussi du bénévolat dans la collectivité, notamment à titre de conseillère auprès de jeunes Autochtones ainsi qu’à la Société canadienne de la Croix-Rouge et à Centraide.

Elle a fondé le Psych Club, de même que le poste de représentant autochtone au Douglas College, qui appuie les étudiants en faisant la promotion de leurs intérêts, tout en collaborant avec le Collège pour la mise en œuvre de campagnes, de services et d’activités.

En tant que coordonnatrice provinciale du bien-être et de l’engagement des Autochtones, Seren travaille en étroite collaboration avec divers ministères pour soutenir la santé mentale des jeunes et des familles, la toxicomanie, les services sociaux et d’autres soutiens en Colombie-Britannique.

Parmi ses réalisations sont sans un article sur la gouvernance féministe au XXIe siècle qu’elle a corédigé, un rapport sur la mobilisation des jeunes qu’elle a rédigé pour l’ACSM (division de la Colombie-Britannique), la présentation de ses propres travaux de recherche dans plusieurs villes au Canada et la création d’un service d’orientation universitaire pour les jeunes bispirituels à la UBC. Actuellement, elle travaille à la conception de modules d’apprentissage, à un balado sur la violence sexuelle ainsi qu’à un projet de recherche sur les jeunes de la communauté LGBTQ dans le sport.

Dernières publications

Communiqué de presse

Un programme national de mobilité améliore l’accessibilité des étudiants canadiens du postsecondaire aux expériences d’apprentissage à l’étranger

Opinion

Amyot et Davidson: Expérience internationale recherchée : les études à l’étranger sont bénéfiques pour le Canada

Bulletin d'information

Boîte de réception : Voici Horizons mondiaux.